Une chatte allaitante réalise beaucoup d’activités qu’elle arrive difficilement à consommer sans la contribution d’une bonne nourriture. Il faut lui apporter les aliments appropriés en contrepartie des énergies dépensées. C’est de cette façon qu’elle peut satisfaire les envies et les besoins de ses chatons. Ces derniers, pour rappel, ne demandent qu’à avoir du lait maternel de qualité et à volonté. Mais comment faut-il faire ? Ya-il des astuces à suivre ?

Faire très attention avec les nourritures à donner lors de la période de lactation

À l’occasion de l’allaitement, les minous ont des besoins nutritionnels spécifiques. Il faut tenir compte de l’importance de la qualité des aliments à leur octroyer qui doivent être essentiellement vitaux. Les chattes ont des énergies à dépenser pour venir à bout de la lactation de leurs petits. Les mamans chattes mettent rarement un seul chaton au monde. La nourriture comme le lait maternel a son rôle à jouer pour la bonne croissance des petits bourgeons. Elle doit être en correspondance pour pouvoir nourrir tout un bataillon avec une forte teneur en calcium ou en phosphore. Cette démarche est très importante et permet de prévenir les menaces de déficit de minéralisation qui peuvent impacter la formation de leurs dents lors de la croissance. La ration proposée tous les jours s’effectue suivant le nombre de bébés à allaiter. Il faut faire très attention à la qualité de la nourriture à présenter afin de stimuler l’envie de manger. La moumoute ne rechigne pas à manger les nourritures appétissantes contenant des phosphores ou des protéines. La prise de repas doit s’effectuer à une fréquence de 3 à 4 fois/jour avec un suivi minutieux de son poids. Enfin, le propriétaire doit s’assurer d’une présence d’eau toujours suffisante.

Privilégier les bonnes nourritures à consommer après la phase de lactation

La lactation s’achève normalement au bout de 4 semaines. Après cela, la chatte retrouve ses habitudes de nourritures normales puisque ses chatons sont sevrés. Les aliments consistants reviennent dans ses assiettes avec le retour des croquettes dans ses assiettes. Si les mamans sont toujours présentes au côté de leurs petits, le mouvement se réalise d’étape en étape. Si les chatons sont adoptés alors là, l’absence brusque du lait maternel risque d’être invivable pour eux. Ce peut être un phénomène dur à gérer que ce soit pour le nouveau propriétaire que pour les chatons. Les laits alternatifs présentent également des avantages non négligeables. Le contact d’un vétérinaire est aussi vivement recommandé afin de profiter de ses conseils. Car, en tant que spécialiste des animaux, il prodiguera des conseils tendant à l’équilibrage des alimentations proposées. Il faut en effet l’approvisionner en nourritures riches en vitamines et favorables à la gestation. C’est une bonne occasion à saisir aussi pour régler la prise de poids de la chatte afin de suivre les recommandations appropriées en termes de régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *